Séville Km 0 de la via Plata, 15 avril 2022

J’y suis, demain commencera cette aventure tant attendue. C’est un vieux rêve que je me réservais pour une période où j’aurais le temps, où je pourrais donner du temps au temps, comme cette activité que j’ai adoptée depuis 2017 me donne très bien l’occasion de le faire: la marche pèlerine. Et cette pause professionnelle que je m’offre, complète cette occasion de vivre pleinement ce moment, avant de passer à un autre plan professionnel.

Évidemment marcher un de ces chemins de Compostelle, donne tout son sens au terme marche pèlerine. Mais on parlera souvent de ces aventures comme de la marche longue distance ou de la marche en milieu habité, traversant villages, villes, quartiers, paysages…

Si les différents chemins de Compostelle ont inspiré des centaines de nouveaux trajets à travers le monde, y compris au Québec, c’est que cette activité sur plusieurs jours, voire semaines, ramène et répond à la nécessité de mettre un peu de paix dans sa vie pour les uns et pour d’autres de réaliser un défi sportif. Et oui la marche longue distance est bien un sport, non seulement physique mais aussi mental. Cette activité qu’elle soit d’ordre spirituel, physique ou les deux, est accessible à tous et toutes, au rythme et l’intensité que chacun et chacune veut bien lui consacrer.

Je reviens au chemin de la Via Plata, qui si le physique et le mental suivent, me portera jusqu’à St-Jacques-de-Compostelle, 1000 Km plus au nord dans 45 jours.

Via Plata est l’un des chemin de Compostelle les plus longs et des plus vieux, qui date de bien avant les premiers pèlerinages vers St-Jacques. Ancienne voie romaine qui servait au commerce, et qui a favorisé la diffusion de la culture romaine, puis au moyen âge aux nombreuses invasions jusqu’à la conquête de la péninsule ibérique par les arabes, ce chemin a suivi les différents développements de la péninsule ibérique. De nombreux vestiges encore présents le long de la via Plata, me feront sûrement plonger dans une ambiance historique peu commune.

La préparation du physique, n’a pas été comme je l’aurais souhaité. Idéalement avant une telle expédition, la pratique de la marche dans les semaines avant le départ, m’aurait amené à marcher 3-4 fois par semaine, d’abord 8-10 Km, puis monter graduellement jusqu’à 20 km, puis avec un sac à dos… ça c’est le monde idéal!

Une tendinite (tendon d’Achille) durant plus d’un mois et demi à la fin de l’hiver, m’a empêché de le faire, suivi d’une méga crise de goutte (3 semaines), dont je traîne encore les derniers cristaux formés par le surplus d’acide urique dans mon corps, qui se sont logés le long des articulations de mon orteil… ça s’endure maintenant, mais la douleur m’a empêché durant plus de trois semaines à me mettre dans un entraînement idéal d’avant départ et cela malgré un régime très sévère frisant le zéro purine.

Et c’est là que l’esprit de cette activité entre en scène, devant la Cathédrale de Séville en ce vendredi Saint qui marque le point de départ de cette aventure. J’ai trouvé Séville en arrivant hier soir, bondée de touristes religieux ou citadins, venus participer à l’une de ces procession de la semaine sainte.

Pour ce qui est de la douleur à l’orteil qui semble-t-il ne disparaîtra pas avant d’entamer le périple demain matin… comme un mantra souvent répété par les pratiquants et pratiquantes de telles aventures, je me dis: « L’important n’est pas le point d’arrivé, mais bien le chemin… ». Je ferai donc avec mes conditions et m’ajusterai au fur et à mesure.

Le privilège de m’offrir de tels moments est unique et j’en suis conscient. La solitude, le temps, l’ennui, l’introspection, la contemplation, devoir accepter avec humilité les difficultés rencontrées mais aussi reconnaître et valoriser les moments de plénitude, de beauté… c’est toute une leçon de vie! C’est ce que j’aspire un peu plus avec cette aventure.

Buen Camino!

Richard Ryan, Km 0, Séville, vendredi 15 avril 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :