Gentriville: un livre sur la gentrification des quartiers de Montréal après le documentaire et le webdoc

Nous l’attendions, ça faisait un bout de temps que les deux auteur-e-s Marie Sterlin et Antoine Trussart travaillaient dessus. Ça y est, ce mardi 12 avril à l’Annexe du Dépanneur Café de la rue Bernard, l’ouvrage sera lancé.

Voici le livre qui complète le triptyque, après le documentaire sorti en 2017, Quartiers sous tension réalisé par Carole Laganière avec l’idée originale et la recherche de Marie Sterlin et Emmanuelle Walter, les deux comparses avaient réalisé également le jeu interactif et webdoc Gentriville accompagnant le documentaire (malheureusement ce jeu interactif ne se retrouve plus sur le site de Radio-Canada où il était hébergé).

Cette fois ci, Marie Sterlin se joint à Antoine Trussart, journaliste pour cette oeuvre essentielle dans le contexte de crise du logement. Crise due par un taux d’inoccupation trop bas certes, mais surtout par des prix trop élevés pour les logements disponibles.

Les auteur-e-s nous amènent en voyage sur le territoire Montréalais à travers ses quartiers et nous transportent dans l’espace temps, pour comprendre l’histoire de la gentrification. LES histoires de gentrification devrions-nous dire, car on comprendra qu’elles n’auront pas toutes le même continuum, même si on y retrouve certains traits communs.

Gentrification ou embourgeoisement? Trussart et Sterlin prennent position pour le premier, bien qu’il peut être associé au terme anglais. Non, dès le départ, on en fait une distinction, surtout dans le contexte montréalais, le remplacement de population sur un territoire, n’est pas l’apanage de l’arrivée de la bourgeoisie au sens marxiste du terme, c’est à dire les possédants des moyens de production.

Le terme gentrification en français, amènerait plutôt une connotation, de capital culturel, de connaissance, de diversification, un peu comme l’arrivée au départ et entre autre, d’étudiants et d’artistes dans des quartiers qui ne paient pas de mine aux yeux des plus nantis.

Néanmoins l’évolution de cette gentrification, sur un territoire, dans un quartier, amènera ces effets dévastateurs à terme, si rien n’est fait pour protéger les populations qui ont construit ces milieux de vie.

À lire!

Gentriville, comment des quartiers deviennent inabordables. Éditions VLB, auteurs Marie Sterlin et Antoine Trussart. Sortie le 13 avril en librairie, mais vous pourrez vous le procurer au lancement du 12 avril, 17h à l’Annexe du Dépanneur Café, 200 rue Bernard ouest.

Autre références:

Documentaire Quartiers sous tensions

Gentriville le Webdoc/ jeu interactif accompagnant le documentaire, malheureusement qui n’est plus hébergé sur le site de Radio-Canada.

Richard Ryan, le 11 avril 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :