Habitation: Introduction

Coop La familiale en construction

L’habitation est un dossier complexe et aux multiples facettes. Le commun des mortels s’y perd et avec raison. Logement privé, règles au tribunal administratif, zonage, logement social, éviction, insalubrité, augmentation abusive, relation propriétaire-locataire, logement communautaire, Airbnb et location touristique, gentrification, spéculation et j’en passe…

L’habitation a été une des mes grandes motivations à m’impliquer et à me présenter en 2009 comme conseiller municipal et c’est ce qui a gardé ma motivation jusqu’à ma sortie en novembre 2021. J’avais au préalable, comme organisateur communautaire en CLSC soutenu des projets de logements communautaires dans le sud Lanaudière pour personnes âgées et pour personnes à mobilité réduite.  Mais au delà de ces expériences, j’ai toujours eu un intérêt à suivre le “marché” de l’habitation, la gentrification de nos quartiers et de faire le lien avec ces humains se faisant évincer et la recherche de solutions. Une tâche colossale et un peu ingrate quand on obtient un poste électif avec des pouvoirs et ressources, somme toute, assez limités, mais néanmoins… 

Complexe? Oui et ce n’est pas facile pour les élus et encore moins pour le citoyen et la citoyenne de s’y retrouver quand on fait face à une augmentation substantielle de loyer, une éviction ou qu’on souhaite habiter un logement social ou communautaire.

J’ai eu l’honneur en 2016, alors que Projet Montréal était dans l’opposition, de piloter un vaste chantier sur l’habitation dans le but de faire des propositions à la fois audacieuses et concrètes en vue des élections municipales de novembre 2017. Malgré mon intérêt passé, les dizaines de rencontres individuelles et collectives avec des experts, m’ont amenées à développer une vision plus complète de l’habitation. 

Mes réflexions ont beaucoup été guidées par ces nombreux échanges avec des acteurs et actrices qui jouent un rôle essentiel dans leur domaine respectif. Les besoins impérieux en matière de logement identifiés par la Société Canadienne d’Hypothèque et de Logement (SCHL), résument assez bien les balises sur lesquelles à mon avis, nos politiques en matière d’habitation doivent s’orienter. Et cela peu importe l’organisation ou le palier de gouvernement intervenant dans ce secteur.

Aux besoins impérieux de la SCHL, deux autres notions importantes se sont imposées dans les réflexions du chantier de Projet Montréal. Au premier chef celui de l’abordable pérenne. Oui à l’abordable, mais sur du très long terme ou sinon ad vitam aeternam (sorti du marché spéculatif). L’autre notion, l’importance de faire des efforts rapidement afin de construire ou de transformer en logement social et abordable un nombre important d’unités, dans les quartiers centraux qui voient leur mixité sociale s’effriter à vitesse grand V. 

Coop Mile End, avenue de Gaspé
Coop Mile End, 93 unités de logement avec un CPE accueillant 60 enfants.

Un travail de fond impliquant plusieurs instances locales et centrales de Projet Montréal avec des centaines de membres du parti de l’époque, des dizaines d’experts du milieu communautaire, de société immobilière à but non lucratif, des groupes de ressources techniques (GRT), des coopératives et la Fédération des coopératives d’habitation de l’île de Montréal (FECHIMM), des économistes, des constructeurs, des personnes clés ayant jouées un rôle en la matière dans le passé, des profs d’université, et j’en passe.

Dans cette série de textes que je vous propose, j’aborderai des sujets tels : 

– Le logement privé, sa préservation et les règles du jeu

– Le logement social et communautaire

– L’abordabilité pérenne : devons-nous sortir du marché? Quelle proportion du marché à viser pour avoir un impact?

– L’insalubrité

– L’enjeu “AirBnb” dans les quartiers centraux, son impact sur le logement privé, ses balises légales, qui doit intervenir pour mieux contrôler cette activité?

Ces publications pourront aussi être un lieu d’échange pour actualiser nos réflexions.

Richard Ryan, 24 mars 2022

************

En attendant ces quelques textes qui j’espère viendront faciliter la compréhension de ce vaste dossier de l’habitation, voici les quelques références en lien avec ce texte d’introduction.

Références:

Projets d’habitation dans lesquels j’ai été impliqué comme organisateur communautaire en CLSC avant de me présenter en politique municipale

Pavillon de l’Harmonie 49 unités de logements pour aînés

Les amandiers phase 1, 10 logements adaptés avec services pour personnes à mobilité réduite nécessitant plusieurs heures soins/aide à la personne.

https://lesamandiers.org/

Autres références dans ce texte:

Les besoins impérieux en logement selon la SCHL

Groupes ressources techniques aidant à monter les projets de logements sociaux (coop, obnl…)

Fédération des coopératives d’habitation de l’île de Montréal 

Chantier de Projet Montréal sur l’habitation de 2016-2017

5 réponses à “Habitation: Introduction”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :